6 choses que votre teinturier ne vous dira jamais

Décoloration, plis, taches indélébiles… Le savoir-faire de votre teinturier réussit là où vous échouez.

Avant de vous avouer vaincu et de vous en remettre à lui, tentez quand même quelques techniques approuvées. Qui sait, peut-être ferez-vous de grandes économies et la fierté de votre entourage !

« Agir vite rend le nettoyage plus efficace »

Moquette, lino, vêtements, tapis, ne laissez jamais s'incruster une tache. Si le résidu sèche et imprègne le tissu, il deviendra difficile, voire impossible à faire partir.

Quelques exemples :

  • Le vin : n'attendez pas la fin de votre repas pour agir sur cette tache. Les tanins contenus dans le vin imprègnent le textile et résistent à de nombreux lavages.
  • Le café : en un seul geste, elle disparaît, mais si vous patientez trop longtemps, il faudra recourir à des détergents puissants pour en venir à bout… quitte à endommager le support taché.
  • Le soda : fait souvent ignoré, le soda sec devient impossible à enlever ! Pourtant, une éponge et de l'eau peuvent sauver votre précieux t-shirt.
Consulter la fiche pratique Ooreka

« L'aspirateur est le meilleur ami du tapis »

Rien ne sert de frotter… La meilleure tactique pour enlever une tache sur un tapis consiste à l'aspirer. La procédure pour détacher un tapis sans effort :

  • Versez de la terre de Sommières ou du talc sur la tache (éventuellement avec un peu de vinaigre blanc).
  • Laissez agir 20 minutes.
  • Aspirez.
  • Le tour est joué !

« Faites mousser plus souvent »

Une mousse adaptée fait du bien à vos tapis et à vos moquettes. Avec ou sans eau, liquide, en spray ou en poudre, elle redonne de l'éclat et ravive les couleurs.

Vous en trouverez dans les magasins de bricolage et grandes surfaces, à partir de 10 € les 100 ml.

Lire l'article Ooreka

« Apprenez à distinguer les tissus »

Chaque tissu requiert une technique de nettoyage particulière. Sous peine d'abîmer irrémédiablement un tissu précieux, il convient de respecter un protocole précis !

Quelques exemples :

  • La laine : évitez le lavage en machine et le sèche-linge ! Optez pour un bain tiède au savon de Marseille.
  • Les tapis orientaux : n'utilisez pas d'eau et employez la vapeur avec parcimonie ! La méthode infaillible reste d'utiliser un shampoing de nettoyage à sec.
  • La soie : nettoyer le tissu avec de l'eau et du vinaigre d'alcool. Si elle sèche parfaitement à l'air libre, n'exposez pas pour autant la soie au soleil.
Consulter la fiche pratique Ooreka

« Ayez le réflexe poudre »

Comme la mousse, la poudre permet de regonfler les fibres et de désodoriser le textile.

La poudre est aussi un remède efficace pour éliminer les taches ! Brossez et aspirez juste après avoir saupoudré de :

  • terre de Sommières ;
  • talc ;
  • sciure de bois ;
  • farine ;
  • maïzena (fécule de maïs).

(Mais pas en même temps, sinon ça fait des crêpes.)

Lire l'article Ooreka

« Louer plutôt qu'acheter »

Une à deux fois par an, il faut nettoyer en profondeur ses tapis et ses moquettes ou faire briller son parquet. Aussi coûteux que volumineux, ces appareils valent-ils leur achat ?

Faites le calcul :

  • Un injecteur/extracteur : 1 000 € à l'achat.
  • 20 € à la location/journée.
Lire l'article Ooreka

Ooreka vous en dit plus

Printemps ou pas, avec nos 7 conseils pour réussir son nettoyage de printemps, réussissez les 12 étapes du grand nettoyage de printemps !

Vos tissus en voient de toutes les couleurs…

Pour prendre soin des textiles dans votre maison, consultez nos autres contenus ! De la cave au grenier, tout ce qu'il faut savoir :

Ces pros peuvent vous aider