Savon

Écrit par les experts Ooreka

Le savon est sain et sans danger pour l'homme et pour la nature.

Le savon reste le meilleur nettoyant contre les taches.

  • Ce corps gras s'utilise sec ou dilué dans de l'eau sous la forme d'un liquide mousseux.
  • Il dissout la majorité des taches et peut s'utiliser sur tous les supports non vulnérables à l'eau.
Le savon de Marseille, idéal pour nettoyer les tissus

Qu'est-ce que le savon ?

Grâce au savon, la graisse peut être enlevée par l'eau, alors que normalement, l'eau et la graisse ne peuvent se mélanger.

Le savon est un produit « amphiphile », c'est-à-dire qu'il ne se dissout pas dans l'eau, mais il assure la connexion entre l'eau et la graisse, et produit ainsi une émulsion ou une suspension stable.

La même propriété « amphiphile » du savon explique la mousse et les bulles : le savon forme une surface particulière entre l'eau et l'air. La tension de cette surface lui permet de former des bulles.

Composition du savon : la saponification

D'un point de vue chimique, le savon est le résultat d'une réaction chimique, la « saponification », qui unit :

  • un corps gras (graisse ou huile), lui-même composé d'acides gras et de glycérine ;
  • et une base forte, ou alcali (soude caustique, ou potasse caustique pour les savons liquides).

Il résulte de leur réaction :

  • du savon,
  • et de la glycérine, qui peut être ajoutée au savon pour ses propriétés hydratantes.

Le corps gras peut venir d'une huile (d'olive ou de palme, par exemple), de suif (graisse de bœuf) ou de graisse de poisson. Jadis, la soude provenait de cendres végétales.

Savon de Marseille

Le savon de Marseille fait référence pour son efficacité. Fabriqué à base d'huile d'olive, il vient à bout d'un grand nombre de taches, comme sur les vêtements d'enfants ou bien encore les tissus de maison.

De par sa composition, le savon de Marseille est particulièrement indiqué pour le nettoyage du linge des personnes allergiques.

« Savon de Marseille » ne signifie pas que le savon a été fabriqué à Marseille, mais qu'il a été fabriqué en référence au « procédé Leblanc » de saponification. Le terme savon de Marseille est régi depuis 2003 par un code qui fixe sa méthode de fabrication, limite les additifs et interdit les tensio-actifs de synthèse.

Savon noir

Le savon noir est fait à partir d'huile de lin et de potasse. Il est vendu en pot à cause de sa composition pâteuse.

  • Le savon noir permet de nettoyer en douceur les carrelages.
  • C'est un dégraissant puissant.
  • Il a également des propriétés insecticides contre chenilles et pucerons, quand il est mélangé avec de l'eau et vaporisé sur les feuilles.

Bon à savoir : le savon noir corporel, utilisé dans les hammams, est à base d'huile d'olive.

Savon d'Alep

Le savon d'Alep, d'origine syrienne, est fait à partir d'huile d'olive et de laurier. On y ajoute de l'huile de baie de laurier en fin de fabrication, ce qui lui donne son parfum et ses qualités antiseptiques.

Le savon d'Alep se présente sous la forme d'un pain irrégulier et très dur, gravé du sceau du fabricant.

Alternatives au savon

Pour décoller une substance solide, il est possible de remplacer le savon par un autre corps gras comme l'huile végétale, l'huile d'olive ou encore le beurre.

Il existe aussi des « savons sans savon », ou « pains dermatologiques », à base de tensio-actifs synthétiques.


Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !