Sommaire

Pour son entretien domestique, la question est de savoir comment choisir la bonne éponge. Quelles doivent être ses qualités indispensables, quel usage va t-on en faire ?

Voyons ensemble ce sujet pour vous aider à faire le bon achat.

Choix d'une éponge : caractéristiques

Avant tout, l'éponge en question doit bien absorber : grâce à sa structure poreuse, une bonne éponge peut absorber environ 22 fois sa masse sèche ! Mais il faut aussi qu'elle soit abrasive... d'où l'ajout, sur certaines, d'une "double-face" pour mieux récurer.

Il faut enfin qu'elle soit durable... et cela dépend beaucoup de sa matière ! Car l'éponge peut être naturelle ou synthétique :

  • Dans le premier cas, elle est soit d'origine strictement végétale, soit d'origine animale, venant de la mer.
  • Dans le deuxième cas, elle peut être d'origine pétrochimique ou en partie végétale.

Éponge d'entretien : comment s'y retrouver ?

L'éponge 100 % synthétique, la plus économique !

D'origine totalement pétrochimique, l'éponge synthétique est en mousse de résine, souvent de couleur jaune : elle ne comporte pas de petits trous irréguliers comme l'éponge d'origine végétale :

  • Un traitement à base de produits chimiques lui donne sa couleur et sa résistance.
  • Synthétique d'origine végétale, elle est fabriquée à base de viscose, elle-même issue de la pulpe de bois (cellulose) ou du coton - d'où une couleur plus naturelle, d'un jaune moins vif que l'éponge synthétique.
  • On y adjoint des particules de sel : ce sont elles qui forment tous les petits trous caractéristiques de cette éponge. Elle est traitée contre les bactéries.

Ses avantages :

  • Elle se rince facilement et ne moisit pas, ne garde pas les mauvaises odeurs.
  • Elle dispose souvent d'une face qui gratte et permet de venir à bout des gros travaux.
  • C'est aussi la moins chère des éponges.

Ses inconvénients :

  • Moins absorbante et résistante qu'une éponge synthétique d'origine végétale, elle a tendance à se décomposer facilement.
  • Non biodégradable, elle contient aussi, si elle a une face abrasive, une colle capable de résister à l'eau qui aggrave son impact négatif sur l'environnement.

Éponge strictement végétale

D'origine strictement végétale, il s'agit d'une "loufa", ou "courge éponge" : on la reconnaît facilement à sa forme souvent irrégulière, à sa matière dense et non uniforme :

  • Elle est taillée dans un fruit originaire d'Asie, de la famille des curcubitacées, qu'on fait sécher, puis tremper.
  • On enlève ensuite la pulpe et les graines, on les blanchit, on refait sécher, puis on coupe le cylindre fibreux et rèche en "tranches".

D'origine animale, elle provient de la mer : il s’agit du squelette du dermosponge, vivant dans les mers chaudes tempérées, récolté depuis l'Antiquité en Méditerranée.

Éponge synthétique d'origine végétale, un bon compromis

Ses avantages :

  • elle est très résistante ;
  • peut passer au lave-linge ;
  • ne se décompose pas ;
  • elle est biodégradable, voire compostable si elle n'a pas été traitée avec des produits chimiques.

Ses inconvénients :

  • son traitement contre les bactéries est souvent réalisé à l'aide de produits chimiques polluants ou toxiques, et ces additifs ne sont pas toujours mentionnés sur la composition ;
  • de même, il est difficile de savoir si la pulpe de bois utilisée pour la réaliser provient de forêt durablement gérées (certification FSC ou PEFC).

Éponge 100 % végétale... le naturel à tout prix !

Cette éponge à l'avantage d'être :

  • totalement écolo ;
  • à la fois douce pour la peau, sans toxiques, sans aucun traitement chimique, elle permet aussi bien de faire la vaisselle que de faire sa toilette ;
  • idéale pour récurer plats et casseroles, grâce à son naturel très abrasif, elle est exfoliante pour la peau et surtout utilisée pour le corps (pour le visage, mieux vaut utiliser une éponge d'originale animale, plus douce).

Elle comporte également des inconvénients :

  • elle est moins pratique qu'une éponge synthétique, avec ses formes irrégulières ;
  • et si elle sait gratter, elle sait moins bien absorber ;
  • surtout, elle est plus chère et plus difficile à trouver qu'une éponge classique.

Éponge d'origine animale : pour la toilette

Cette éponge est très douce et naturellement absorbante, elle est l'amie des peaux sensibles, et les coquettes l'emploient depuis toujours pour démaquiller et nettoyer parfaitement leur visage.

Toutefois, elle ne "gratte" pas et ne peut donc être utilisée pour le ménage, d'autant qu'elle se décompose assez facilement en cas d'usage intensif. De plus, elle est plutôt chère et se trouve dans les magasins spécialisés.

Pour approfondir :