/ / /
/

Composants des produits d’entretien

Composants des produits d’entretien

Composants des produits d’entretien

Le débat n'a jamais été aussi brûlant : les produits d'entretien et lessives redoublent d'efficacité, mais peuvent présenter des risques importants pour notre santé et pour l'environnement.

Pour continuer à évoluer dans un univers propre et porter du linge irréprochable, il faut donc choisir ses produits d'entretien avec discernement et savoir, par voie de conséquence, quels sont ceux à éviter absolument. Revue de détails.

Qu'attend-on d'un produit d'entretien sans danger ?

L'achat de produits d'entretien est un véritable casse-tête pour nombre de consommateurs. Pourtant, pour maintenir le lieu de vie en parfait état de propreté, les produits d'entretien nous simplifient la vie.

Il faut donc opter pour des produits non dangereux, c'est-à-dire ceux qui :

  • Présentent le moins d'effets indésirables sur la qualité de l'air ambiant, afin de préserver la santé des plus fragiles à savoir les enfants ou les personnes allergiques.
  • Préservent la santé de tous les occupants du logement et leur assurent un réel confort de vie.
  • N'entraînent aucun risque en cas de contact direct.
  • Préservent l'environnement à savoir ceux sans effets eco-toxicologiques dans l'eau et ceux ne générant qu'une infime quantité d'emballage.
  • N'entravent en aucun cas la longévité des matériaux.
  • Respectent les plantes d'intérieur et les animaux domestiques.
  • Garantissent la sécurité des personnes qui occupent les lieux en n'entraînant pas, par exemple, de risques de glissades et de chutes.

Bon à savoir : tenir un logement propre ne signifie pas qu'il faille abuser de produits hautement désinfectants ou d'eau de javel.

Composants dangereux présents dans certains produits d'entretien

Bien lire les étiquettes avant d'acheter des produits d'entretien permet de choisir les produits les moins dangereux. Voici quelques composants à éviter absolument :

  • Acide : chlorhydrique, sulfurique, phosphorique, dichloroisocyanurique.
  • Agents chlorés, chlores, agents de blanchiment.
  • Ammoniac, dichlorobenzène, AP, APE, APO, EDTA, LAS, NTA, PBO, PEG.
  • Hydroxyde de sodium, nonylphénols.
  • Parfum de synthèse, phtalates, phosphates.
  • Tensioactifs d'origine synthétique (ou surfactants), triclosan.

Cette liste de composants à éviter est non exhaustive.

Bon à savoir : en cas de doute sur la composition d'un produit d'entretien, il est possible de demander conseil à son pharmacien.

Composants de produits d'entretien à privilégier

Heureusement, certains fabricants soucieux du bien être des consommateurs et respectueux de l'environnement ont élaboré des produits d'entretien efficaces et inoffensifs.

Il convient donc de rechercher sur les étiquettes des produits d'entretien les composants à privilégier, parmi lesquels on retrouve :

  • Chlorure de sodium, carbonate de sodium, bicarbonate de sodium, hydrogénocarbonate de sodium.
  • Carbonate monosodique, tensioactif d'origine végétale, huile(s) essentielle(s), parfum d'origine végétale, parfum d'origine naturelle, sans parfum.
  • Jus de citron, vinaigre, sans colorant, sans conservateur.
  • Peroxyde d'hydrogène, percarbonate, sillicites, zéolithe.

Cette liste est également non exhaustive.

Bon à savoir : même d'origine naturelle, certains composants peuvent être à l'origine d'allergies chez les personnes sensibles et chez les enfants. En cas de doute, une visite à la pharmacie s'impose.

Qu'en est-il de la composition de la lessive ?

Parfums de sa lessive

Rien n'est plus agréable que du linge qui sent bon. Les fabricants de lessive l'ont bien compris, et intègrent dans leurs produits des parfums de synthèses, qui ne sont autres que des arguments de vente. Car un parfum n'a aucun impact sur l'efficacité d'une lessive.

Il peut en revanche s'avérer extrêmement allergène. Heureusement, pour protéger le consommateur, la réglementation européenne impose que la présence de parfums allergènes soit mentionnée sur l'emballage dès lors que la lessive en contient plus de 100 mg/kg.

Hélas, leur nom est si barbare qu'il peut être difficile de les repérer. En voici quelques exemples :

  • Citral, cinnamal, cinnamyl Alcohol.
  • Eugenol, evernia Prunastri.
  • Farnesol.
  • Geraniol.
  • Hydroxycitronellal.
  • Isoeugenol.
  • Linalool, etc.

Selon la législation en vigueur, vingt-six allergènes doivent être déclarés et la moitié d'entre eux sont considérés comme des allergènes fréquents :

  • Toutefois, quelques lessives - assez rares - comportent des parfums d'origine naturelle, mais certains d'entre eux sont également allergènes.
  • Le nom mentionné sur les étiquettes n'est pas des plus révélateurs pour le consommateur, à savoir courmarin, evernis Furfuracea, benzyl Benzoate, benzyl Cinnamate.

Bon à savoir : pour éviter tout risque d'allergie dû à la présence d'un parfum allergène dans la lessive, mieux vaut opter pour une lessive sans parfum.

Lessive : les conservateurs

Que la lessive soit classique ou concentrée, elle contient des conservateurs dès lors qu'elle est liquide.

Là encore, la réglementation implique qu'ils soient mentionnés sur les étiquettes quelle que soit leur concentration. Certains conservateurs sont susceptibles de causer des allergies.

C'est le cas de ceux dont le nom se termine par isothiazolinone, comme :

  • octylisothiazolinone ;
  • méthylchloroisothiazolinone ;
  • benzisothiazolinone, etc.

Bon à savoir : mieux vaut opter pour une lessive en poudre car elle ne contient pas de conservateur.

Pour approfondir :



Pour aller plus loin



Tatie Jeanine n’aura plus le dernier mot

En vous inscrivant, profitez en exclu de nos services gratuits :

(Promis, on ne vous spammera pas)

OK
Surveillez votre boite mail, vous allez bientôt recevoir notre newsletter !